ET SI VOUS RETOURNIEZ AU THÉÂTRE ?
QUATRE-VINGT SPECTACLES POUR DÉCOUVRIR OU REDÉCOUVRIR LE THÉÂTRE TOUT AU LONG DE LA SAISON 2018-2019 DANS UNE CINQUANTAINE DE THÉÂTRES
PRÈS DE CHEZ VOUS, OU UN PEU PLUS LOIN
BOURGOIN-JALLIEU

BRON

CALUIRE-ET-CUIRE

CHARLY

CHASSIEU

CORBAS

CRAPONNE

DéCINES-CHARPIEU

GIVORS

IRIGNY

L ARBRESLE

LIMONEST

LYON 1

LYON 2

LYON 3

LYON 4

LYON 5

LYON 6

LYON 7

LYON 8

LYON 9
TNG

MEYZIEU

MIONS

MORNANT

OULLINS

PIERRE-BéNITE

RILLIEUX-LA-PAPE

SAINT-FONS

SAINT-GENIS-LAVAL

SAINT-PRIEST

TASSIN LA DEMI-LUNE

VAULX-EN-VELIN

VENISSIEUX

VILLEFONTAINE

VILLEFRANCHE-SUR-SAôNE

VILLEURBANNE

Acces theatres
Utilisateur :
Code :
BALISES OCTOBRE  
Eugénie Grandet
Théâtre de la RENAISSANCE
7 rue Orsel
69600 Oullins
Guillaume Chapeleau
Compagnie Le temps est incertain mais on joue quand même !
D'après l'oeuvre d'Honoré de Balzac.
TERMINÉ
Site théatre
Mercredi 10, jeudi 11, vendredi 12 octobre à 20h
Entre dénonciation politique, hymne à l’amour et causticité balzacienne, cette adaptation apparaît comme un terrible miroir de notre époque et un appel à la lutte.
Félix Grandet, grâce à son sens des affaires et sa grande avarice, a réussi à faire fortune. Il est dès lors occupé à la faire fructifier tout en faisant croire à sa femme et à sa fille Eugénie qu’ils ne sont pas riches. Les notables de Saumur ne s’y trompent pas : les Cruchot et les Grassins espèrent marier leur fils à la demoiselle. Arrive alors son cousin Charles Grandet, dont le père se suicide après la faillite de son entre­ prise. Plongé dans le désespoir, Charles trouve dans sa cousine une âme tendre. Les deux jeunes gens s’éprennent alors l’un de l’autre tandis que Grandet s’arrange pour éloigner son neveu au plus vite et régler cette affaire en dépensant le moins possible.
En 1830, Balzac tirait déjà la sonnette d’alarme : « Les avares ne croient point à une vie à venir, le pré­ sent est tout pour eux… ». Dans un monde dominé par le calcul, la figure d’Eugénie Grandet apparaît comme une figure résistante à l’oppression financière. Au « tout pour l’argent » elle oppose le « tout par amour ».
Loin de faire de ce roman une œuvre théâtrale, c’est l’écriture de Balzac qui est ici portée au plateau. Les acteurs plutôt que de donner à voir donnent à imaginer. En solo, duo, trio, quatuor ou sextuor, ils portent chaque épisode du roman révélant l’humour, le drame et l’infinie tendresse de Balzac pour ses personnages
Mise en scène Camille de La Guillonnière
Assisté de Frédéric Lapinsonnière
Collaboration artistique Jessica Vedel
Lumière Luc Muscillo
Costumes Nelly Geyres

Avec Lara Boric, Hélène Bertrand, Erwann Mozet, Pélagie Papillon, Charles Pommel et
Lorine Wolff
Pour tous
1h40
Plein tarif : 24€
Tarif réduit (- 30 ans, étudiant, lycéen, demandeur d’emploi) : 14€
 
 

Spectacle terminé