ET SI VOUS RETOURNIEZ AU THÉÂTRE ?
BALISES VOUS DONNE L'OCCASION DE DÉCOUVRIR OU REDÉCOUVRIR
LE THÉÂTRE TOUT AU LONG DE LA SAISON 2019-2020
PRÈS DE CHEZ VOUS, OU UN PEU PLUS LOIN
BRON

CALUIRE-ET-CUIRE

CHARLY

CHASSIEU

CRAPONNE

DéCINES-CHARPIEU

GIVORS

IRIGNY

L ARBRESLE

LIMONEST

LYON 1

LYON 2

LYON 3

LYON 4

LYON 5

LYON 6

LYON 7

LYON 8

LYON 9
TNG

MEYZIEU

MIONS

MORNANT

OULLINS

PIERRE-BéNITE

SAINT-FONS

SAINT-PRIEST

TASSIN LA DEMI-LUNE

VAULX-EN-VELIN

VILLEURBANNE

Acces theatres
Utilisateur :
Code :
BALISES DéCEMBRE  
Taïga
Théâtre JEAN MARAIS
59 Rue Carnot
69190 Saint-Fons
Bertand Nodet
compagnie Cassandre
TERMINÉ
Site théatre
3 au 4 décembre 2019
20H30
 2008 : Des fers à bétons sont placés sur des caténaires SNCF, entrainant des perturbations du trafic ferroviaire.
C’est le début de « l’Opération Taïga » où neuf personnes sont inculpées pour « association de malfaiteurs en relations avec une entreprise terroriste »
2018 : A près 10 années de procédure et 27 000 pages de dossiers le Tribunal de Grande Instance de Paris à travers la juge Corinne Goetzmann met un terme définitif à l’ « affaire » dite de Tarnac en prononçant une relaxe quasi-générale et déclarant « Le groupe de Tarnac était une fiction »

Taďga (comédie du réel) est une tentative de raconter cette « affaire », de faire du théâtre de ce qui est déjà considéré comme le plus grand fiasco de l’anti-terrorisme français de ce début de XXIème siècle.

Comment des personnes soupçonnées de sabotage peuvent-elles tomber sous le coup d’une procédure anti-terroriste ?
Que s’est –il passé pour que 10 années de procédure aboutissent à une relaxe quasi générale ? Est-ce un « dérapage » ou « une « méthode » ?
Parce qu’il est de plus en plus considéré comme « normal » de renoncer à un peu de liberté pour davantage de sécurité.
Parce qu’à la présomption d’innocence semble vouloir insidieusement se substituer une présomption de culpabilité.
Parce que des lois sensées nous protéger sont parfois abusivement appliquées pour taire une forme de contestation.
Nous avons décidé de raconter cette « affaire » où 9 personnes se sont retrouvées prisonnier-ières d’une procédure kafkaïenne durant 10 ans de leur vie afin de questionner notre rapport à la liberté, à la démocratie, à la désobéissance et à la sécurité.
Une création collective sur l »affaire » dite « de Tarnac » écrite par Aurianne Abécassis et mise en scène par Sébastien Valignat
Dramaturgie : Sophie Présumey et Sébastien Valignat
Jeu : Marion Aeschlimann, Maxime Bonnand, Tom Linton, Charlotte Ramond et Loïc Rescanière
Scénographie et costumes : Bertrand Nodet
Lumière : Yoann Tivoli
Régie vidéo et plateau : Nicolas Guichard
Administration et production : Sophie Présumey
1h45
Plein tarif : 13€
Tarif réduit : 10€
Tarif enfant : 6€
 
Coproduction, accueil en résidence et diffusion : La Passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud, Théâtre d’Auxerre, scène conventionnée, Théâtre Jean Marais à Saint Fons et le Grand Angle à Voiron.



 Avec le soutien de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes (aide au compagnonnage d’une autrice), de l’Association Beaumarchais-SACD : aide à l’écriture de la mise en scène et coproduction. Texte sélectionné par le Festival Jamais Lu – 27 octobre 2018 – Théâtre Ouvert – Paris.



Spectacle terminé