Les amateurs au cœur de la création
lundi 03 mai 2021

            À Lyon, de plus en plus d’institutions culturelles et de compagnies professionnelles encouragent et participent à la création et la diffusion de spectacles faisant appel à des amateurs. Des théâtres de l’agglomération s’investissent dans une mission : amener les amateurs au cœur de la création d’un spectacle contribuant ainsi à leur donner une autre vision du théâtre. 

À peine arrivé à la direction du Théâtre National Populaire (TNP) de Villeurbanne en janvier 2020, Jean Bellorini a créé la Troupe éphémère, qu’il avait déjà instituée au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis. Engagé dans la défense d’un théâtre populaire et poétique, Jean Bellorini rêve que la création et la transmission soient liées : c’est dans l’optique de poursuivre ce désir que naît la Troupe éphémère. Trente-quatre jeunes amateurs de théâtre, débutants ou non, recrutés sur les critères de l’engagement et de la motivation, sont immergés dans tout le processus de création d’un spectacle. Ils sont dirigés avec une grande exigence comme des professionnels : des répétitions ont lieu dans l’enceinte du TNP, ils participent régulièrement à la vie du théâtre, rencontrant des artistes et découvrant des spectacles.

Le théâtre du Gai Savoir est lui aussi engagé dans la diffusion et la création de spectacles amateurs. Une troupe de théâtre amateure a été créée par le théâtre : Les éphémères du Gai Savoir. La compagnie répète et joue de des textes existants et mis en scène par une professionnelle, Catherine Corjon. Les spectacles se montent autour de la thématique des femmes, qui sont majoritaires dans la troupe. Les répétitions se font pendant dix mois, régulièrement, au sein même du théâtre du Gai Savoir. Une première représentation est programmée avec un public invité. Les spectacles sont ensuite intégrés dans la programmation du théâtre du Gai Savoir et peuvent être joués régulièrement. Les comédien.ne.s ne sont pas payé.e.s, la salle leur étant prêtée gracieusement toute l’année, mais c’est une opportunité pour elles/eux de jouer face à un vrai public, comme des professionnels. Les dernières créations sont Légères en Août et Forum Fort Femmes

Périodiquement, le Théâtre de la Croix-Rousse s’engage dans un projet participatif mêlant amateurs et professionnels, de toutes provenances, dans des spectacles intégrés à sa programmation. Cette expérience participative permet aux amateurs d’être immergés dans le processus de création et de diffusion d’un spectacle et change leur rapport au théâtre. 

Hors des murs des institutions culturelles, les compagnies professionnelles laissent aussi place aux amateurs. C’est le cas de la compagnie Stylistik, dirigée par le chorégraphe Abdou N’Gom, qui intègre des amateurs dans le processus de création de son nouveau spectacle de danse Hip hop : Reverse. Le principe est de bousculer les certitudes du chorégraphe professionnel en demandant à un groupe d’amateurs pour chaque lieu de représentation de participer à la création. Cette expérience collective va permettre un partage entre amateurs et professionnels et un apprentissage, car chacun peut apprendre de l’autre. 

Ces initiatives des compagnies et des théâtres permettent un partage entre amateurs et professionnels. Elles apportent une nouvelle vision du spectacle vivant pour les amateurs et pour les professionnels, et mettent les amateurs dans un nouveau rapport avec l’institution culturelle. Les amateurs de théâtre sont plongés au cœur du processus de création et de diffusion des spectacles. Les professionnels, eux, revoient leurs certitudes à leur contact.